Accueil > Conseils > FAC : c’est un échec pour moi, que faire ?
FAC : c’est un échec pour moi, que faire ?

FAC : c’est un échec pour moi, que faire ?

La FAC est synonyme de liberté et d’autonomie, mais pourtant la réalité fait que le taux d’échec à la FAC est un des plus élevés ! En effet, le nombre d’inscrits chaque année rempli les amphithéâtres à perte de vue. Il est donc difficile de suivre un cours dans de bonnes conditions et difficile de nouer des liens avec vos camarades qui semblent tous être des inconnus à vos yeux. Vous vous repliez sur vous même. Voici nos conseils !

Les premiers partiels ne se déroulent pas comme prévu et vous êtes déçu, voir désemparé ? Vous pouvez aussi, ne tout simplement pas aimer la branche que vous avez choisi ! Dans tous les cas, il vous faut trouver une solution pour éviter de perdre votre temps. Faisons de cet « échec » une réussite. Voici comment en tirer des leçons qui vous seraient utiles. Si vous ne vous reprenez pas en main tout de suite, votre situation pourrait impliquer une baisse de motivation pour vos plans d’avenir ! Go !

En tirer des leçons utiles 

Est-ce vraiment un échec ? Non ! C’est plutôt une vraie leçon de vie. Même si vous regrettez votre choix, dites vous que vous avez fait partie des courageux qui ont tenté la FAC et ne se sont pas laissés aller à la « facilité » d’un cursus encadré. Vous avez appris plein de choses, j’en suis sûre, et vous avez aussi du apprendre à vous organiser et à vous motiver par vous même, guidés uniquement par l’envie de réussir. Maintenant que vous avez compris les points positifs que vous pouvez tirer de cette expérience, trouvons ensemble une solution !

Plusieurs opportunités s’offrent à vous pour vous réorienter !

Les BTS/DUT

Vous êtes nombreux à vous réinscrire sur le site APB pour pouvoir intégrer un BTS ou un DUT. C’est un bon choix et cela pour plusieurs raisons : c’est formation courte (deux ans) encadrée, professionnalisante et diplômante ! Cette branche vous permet d’avoir un premier bagage, avant de vous lancer dans une éventuelle poursuite d’étude comme une licence puis un master voir un MBA. Vous avez le choix de vous arrêter au bout de deux ans en ayant un diplôme, ou de continuer pour vous spécialiser d’avantage ou encore vous réorienter un peu.  L’avantage, c’est que ce cursus existe dans beaucoup de domaines différents comme le commerce, marketing, le management, la comptabilité, la gestion, les sciences, l’informatique, les arts,…
Vous avez l’embarra du choix à vous de choisir !

Les grandes écoles : Ecoles de commerce, d’ingénieur,…

Ces cursus font rêver les étudiants, les domaines et opportunités ne manquent pas. Pour les intégrer, il vous suffit de passer des concours d’admissions et  de vous lancer dans la formation de votre choix en alternance ou en initial. Certaines écoles vont du BAC+3 au BAC+5 jusqu’au MBA et proposent même des cursus d’études à l’étranger. Les avantages sont nombreux, tout d’abord la renommée de l’école, le réseau d’anciens dont vous pouvez bénéficier, les partenariats établis avec les entreprises. Attention toutefois à vous renseigner sur la valeur de votre diplôme et sur l’évolution du marché du travail dans le secteur que vous ciblez.

Partir étudier à l’étranger !

Tant qu’à faire, autant prendre un nouveau départ sur tous les plans. Pourquoi ne pas partir étudier à l’étranger dans une école ouverte pour des étudiants comme vous. Vous faites d’une pierre deux coups, vous voyagez, vous apprenez la langue du pays en question et vous étudiez un domaine qui vous plait ! Le rêve ! Renseignez vous par exemple sur les cursus Erasmus !

Comment faire son choix ?

Supadom vous recommande de vous rendre sur des salons, comme le salon de l’étudiant par exemple. Ils sont organisés régulièrement dans l’année et vous permettent de sonder, de vous renseigner au maximum sur les différentes possibilités et filières. N’hésitez pas à vous rendre sur des journées portes ouvertes organisées par les établissements qui vous intéressent. Vous pouvez aussi consulter les statistiques de réussite, les classements, essayer d’échanger avec des étudiants qui sont dans les domaines et établissements que vous visez. Le principal est de ne pas vous décourager tout au long de vos recherches. Sachez aussi que des rentrées ont lieu en Janvier dans certaines écoles.

Supadom vous souhaite toute la réussite possible pour vos projets et vous accompagne dans de nombreuses matières pour vous aider à être à la hauteur de vos ambitions ! Plus de renseignements sur www.supadom.fr.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>