Accueil > finance > Le besoin en fonds de roulement : le BFR
Le besoin en fonds de roulement : le BFR

Le besoin en fonds de roulement : le BFR

Le fonds de roulement est essentiellement les ressources financières dont une entreprise a besoin pour continuer à fonctionner et à exercer ses activités.

Le besoin en fonds de roulement (BFR, connue en anglais sous l’appellation the working capital) est l’une des notions clés fréquemment rencontrées lors de l’étude et l’évaluation des projets d’investissement ; sa détermination est déterminante pour tout entrepreneur désireux d’avoir une idée sur la situation financière à court terme de son entreprise et son estimation est indispensable dès la création de l’entreprise.

Nous essayons dans ce qui suit de vous expliquer la notion du besoin en fonds de roulement, comment le calculer et l’interpréter.

Le besoin en fonds de roulement : le BFR

Le besoin en fonds de roulement est le besoin de trésorerie né du décalage entre les encaissements et les décaissements de l’activité d’exploitation de l’entreprise à un instant donné. Autrement dit, c’est la trésorerie dont l’entreprise a besoin pour faire face à ses engagements à court terme, à savoir le paiement de ses dettes envers les fournisseurs, sans compter sur ses créances qui demeurent non encore réglées et  ses marchandises ou produits finis restant encore en stocks en attente de leur écoulement sur les marchés.

Devant l’impératif de payer ses fournisseurs dans des délais assez courts et l’impossibilité d’être payé par ses clients auquel un délai de paiement relativement long est accordé dans le but de gagner plus de parts de marché et avec des stocks à rotation lente, l’entrepreneur se trouve dans la nécessité de trouver des fonds permettant de couvrir ce besoin en fonds de roulement. D’où émerge la notion de fonds de roulement, appelé aussi fonds de roulement net global (FRNG), provenant de l’excédant des ressources stables (capitaux permanents) par rapport aux emplois durables (actifs immobilisés).

Calcul et interprétation du besoin en fonds de roulement :

a/ Calcul du BFR :

Le BFR est lié au cycle d’exploitation de l’entreprise ; il se calcule en se référant au bas du bilan, c’est-à-dire en regardant les actifs et les passifs circulants et est donné par la différence entre les actifs circulants hors trésorerie active et les passifs circulants hors trésorerie passive. En d’autres termes, le BFR n’est autre que la somme des créances clients et des stocks de laquelle sont déduites les dettes fournisseurs.

Il est à noter que le BFR peut également être calculé en fonction d’une norme qui est le nombre de jours de chiffre d’affaires hors taxe ; il s’agit du BFR normatif dont le calcul est basé sur la pondération de chacun des trois délais (délai de rotation des stocks, délai de recouvrement des créances clients et délai de règlement des dettes fournisseurs) par un coefficient mettant en évidence le poids de chaque élément (créances clients, stocks et dettes fournisseurs) dans le chiffre d’affaires hors taxes.

b/ Interprétation du BFR :

L’interprétation du BFR diffère selon son signe :

  • un BFR positif est le reflet de ressources d’exploitation inférieures aux emplois d’exploitation. Par conséquent, un fonds de roulement est nécessaire pour couvrir ce besoin. Il est également possible de financer ce BFR grâce à des découverts bancaires, des apports en compte courants ou des délais de règlement des dettes fournisseurs plus longs.
  • Un BFR nul traduit une égalité entre les ressources d’exploitation et les emplois d’exploitation : les ressources d’exploitation permettent de couvrir exactement l’intégralité des besoins d’exploitation.
  • Un BFR négatif est révélateur de ressources d’exploitation suffisantes pour non seulement financer les emplois d’exploitations mais également pour dégager de la trésorerie.

C’est à la lumière de ces calculs et interprétations que l’entrepreneur sera à même de prendre des décisions quant à la gestion de sa trésorerie à court terme.

Afin d’avoir plus de détails sur le calcul du BFR et son interprétation et d’allier la pratique à la théorie à travers d’exercices d’application, Supadom vous offre l’opportunité d’interagir avec ses enseignants et de profiter de ses séances de cours particuliers de finance.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>