Accueil > Emplois > Réussir un entretien d’embauche en anglais
Réussir un entretien d’embauche en anglais

Réussir un entretien d’embauche en anglais

 La maîtrise de l’anglais est devenue indispensable dans le monde du travail, sur une grande majorité des annonces d’emploi ou de stages on retrouve la mention « Anglais courant exigé ». Votre niveau est ensuite souvent testé lors d’un entretien physique ou parfois par téléphone. Découvrez nos astuces pour réussir un entretien en anglais !

Avant l’entretien

Vous avez mis en avant votre niveau en langues sur votre cv et vous avez postulé à un poste où l’anglais est exigé. Vous devez donc vous préparer à être évaluer sur votre maitrise de la langue de Shakespeare durant un entretien. Dans la majeure partie des cas vous serez confronté soit à un entretien entièrement en anglais ou à un entretien en français pendant lequel le recruteur parlera anglais pour vous tester à un moment. Cela dépendra avant tout de la mention sur l’offre d’emploi ou de stage. S’il est indiqué « anglais bilingue », « anglais impératif » ou encore « anglais indispensable » vous pouvez vous attendre à un échange 100% en anglais durant l’entretien. Si il est marqué « maitrise de l’anglais serait un plus » ou « bon niveau en anglais » vous pouvez vous attendre à un entretien où l’anglais interviendra ponctuellement. Voyons le déroulement de ce type d’entretien plus en détails.

Déroulement de l’entretien

Pour un usage ponctuel de l’Anglais au cours d’un entretien (méthode la plus courante des recruteurs) vous devez vous attendre à quelques questions en anglais sur votre profil et sur vos compétences techniques. Le vocabulaire de base du secteur sera évalué en priorité par le recruteur, cela peut être sous forme de mise en situation comme un échange téléphonique avec un client par exemple. L’essentiel est de vérifier si vous avez les bons reflexes, si vous savez vous exprimer et si vous comprenez ce qu’il est dit. D’une manière générale, on vous informera sur le déroulement de l’entretien avant que celui-ci ai lieu. L’entretien peut se dérouler sous plusieurs formes : par skype, par téléphone ou en face à face. Ce type d’entretien est stressant car ce n’est pas votre langue maternelle, vous pouvez vous retrouver déstabiliser. Notre but est donc de vous préparer à cette épreuve et de vous donner la capacité de convaincre vos interlocuteurs que vous en êtes capable !

Être honnête sur votre CV

Pour éviter les mauvaises surprises commencez par vendre ce que vous valez. Ne vous prétendez pas bilingue, si vous ne l’êtes pas. Evitez aussi les mentions classiques qui veulent tout et rien dire comme « anglais lu écrit parlé ». Privilégiez par exemple des cas concrets dans lesquels vous avez parlé anglais du type « anglais professionnel » si vous avez déjà travaillé dans une entreprise où l’anglais été exigé, ou « anglais conversationnel simple» si vraiment vous vous en tenez à votre cursus scolaire, « anglais pratiqué en loisir », etc.
Différenciez votre niveau écrit et oral, par exemple précisez plus en détails les missions effectuées en anglais durant votre parcours dans votre lettre de motivation (envoi de mails,… ». Pour séduire jusqu’au bout n’hésitez pas à envoyer votre CV en anglais et votre lettre de motivation.

Apprenez à vous présenter en anglais

La première des choses qu’il peut vous être demandé est de vous présenter en anglais. Il s’agit des mêmes règles que pour la présentation en français. La bonne nouvelle c’est que vous pouvez vous préparer à cette partie ! Petite révision : rappelez votre parcours scolaire, professionnel, les raisons pour lesquelles vous avez candidaté. Utilisez des exemples concrets tant que possible, par exemple les compétences que vous avez acquises, ou une mission que vous avez effectuée avec succès, une expérience humaine, une passion en accord avec le secteur de l’entreprise. Créez votre « discours », faites le corriger, apprenez le par cœur, préparez vous à pouvoir répondre à d’éventuelles questions.

Connaître le vocabulaire du domaine d’activité

Comme nous l’avons dit plus haut, l’entreprise va vouloir vous évaluer sur vos connaissances en terme de vocabulaire sur son secteur. Il faut maitriser les termes techniques. Pour vous préparer, faites le tour de sites d’entreprises du même secteur qui sont en anglais et relevez quelques termes que vous apprendrez. Apprenez aussi des synonymes.

Entrainement à la compréhension

C’est un point primordial car si vous ne comprenez pas ce que le recruteur vous dit, vous ne pourrez pas répondre à ses questions. Je sais ça paraît évident, mais malheureusement beaucoup d’étudiants ne travaillent pas ce point. Travaillez votre oreille en regardant des films ou séries en VO (avec sous titres si vous voulez être certains de comprendre les bonnes choses). Ou mieux encore prenez des cours particuliers d’Anglais !

Entrainement à la discussion

Pour vaincre ce blocage des premiers instants, préparez vous à l’oral. Parlez régulièrement en anglais avec des proches, un enseignant ou seul pour parfaire votre niveau ou juste l’entretenir.

Ne vous focalisez pas sur vos craintes

Souvent les blocages surviennent parce qu’on a peur de faire des erreurs, mais l’erreur est humaine. Je suis certaine qu’il vous arrive aussi de faire des fautes de français. Alors pour mettre toutes les chances de votre côté, faites des phrases courtes, révisez les bases grammaticales. Si vous faites une faute le jour J, corrigez la ou continuez mais ne passez pas au français. Dites-vous que le recruteur n’est surement pas natif d’un pays anglophone et donc commet certainement aussi des fautes.

Le jour J

Le jour J échauffez vous en regardant une vidéo en anglais pour préparer votre oreille, répétez votre discours en anglais devant la glace, ne forcez pas votre accent, ce n’est pas le plus important. Enfin n’hésitez pas à faire répéter votre interlocuteur si vous n’avez pas compris ou n’êtes pas certain d’avoir compris et restez positif ! Vous êtes beaucoup à en passer par là !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>