Accueil > Divers > La culture in vitro : une technique moderne de clonage
La culture in vitro : une technique moderne de clonage

La culture in vitro : une technique moderne de clonage

Naturellement, les plantes se multiplient par voie sexuée à partir des graines. La culture in vitro est une technique novatrice qui permet de propager les plantes dans des conditions aseptiques bien contrôlées. En effet, de nombreuses cellules végétales sont capables de régénérer une nouvelle plante entière sur un milieu synthétique.
Cette capacité est appelée la totipotence cellulaire des cellules végétales. Les plantes ainsi régénérées peuvent toutefois présenter quelques modifications morphologiques par rapport à la plante initiale.

Les composés à potentialité médicamenteuse d’origine végétale

Ces composés, qui se trouvent majoritairement chez les plantes médicinales, peuvent être considérés comme étant des principes actifs. En effet, ils jouent un rôle crucial dans la santé humaine tout en exerçant plusieurs effets antioxydants. De plus, elles permettent la prévention et le traitement de certains cancers chez l’homme, maladies inflammatoires, maladies cardiovasculaires et maladies neurodégénératives. Ce type de substances à fort pouvoir médicamenteux est très exploité en médecine, notamment en phytothérapie. Par exemple, des études récentes ont pu démontrer que la carthamine, un pigment rouge isolé à partir des pétales du carthame, diminue significativement la viscosité du sang total, la viscosité du plasma et l’agrégation érythrocytaire qui augmentent lors de la stase du sang.

L’application de la culture in vitro en phytothérapie

Les végétaux supérieurs, essentiellement les plantes aromatiques et médicinales, représentent généralement une source inépuisable de substances bioactives. Ceci explique en partie la forte demande des produits naturels à base de plantes en phytothérapie. Cependant, la biosynthèse de certains principes actifs naturels dépend étroitement du cycle de vie de la plante. À cause des facteurs environnementaux, certaines techniques agronomiques traditionnelles limitent le rendement de la production de ces substances. Afin de remédier à cette situation, de nouvelles voies de production, telles que la technologie de la culture végétale in vitro, ont été testées. Cette technologie représente aussi une source fiable, renouvelable et potentielle de substances bioactives d’intérêt qu’on peut trouver dans les médicaments. Le matériel végétal ainsi obtenu va ensuite subir une extraction afin d’obtenir les métabolites secondaires souhaités en quantité suffisante. Ces composés peuvent être produits en continue et à grande échelle pour répondre aux besoins industriels existants.

Le taxol : une substance bioactive synthétisée in vitro

Aujourd’hui, les chercheurs ont trouvé d’autres alternatives biotechnologiques permettant une excrétion des substances bioactives dans le milieu de culture synthétique. Ainsi, il serait possible de produire plusieurs métabolites qui ne sont pas bien synthétisés chez la plante mère. Prenons à titre d’exemple le taxol, qui était commercialisé en 1990 pour traiter les cancers des ovaires, des seins et des poumons. En effet, il fallait presque 10 kilogrammes d’écorce d’If de pacifique pour pouvoir extraire à peine 1 gramme de taxol. Donc, pour pouvoir préparer le traitement d’un seul patient, il fallait sacrifier environ 6 arbres centenaires. De même, une autre équipe a mis au point une technique de culture in vitro encore plus simple. Cette technique les a permis de cultiver la plante mère en conditions hors-sol et d’en extraire les substances d’intérêt en moyenne une fois par mois. Cette méthode a permis d’obtenir de très bons résultats dans le cas du taxol. En effet, elle a pu fournir des quantités beaucoup plus importantes que celles obtenues à partir des cultures traditionnelles.

Envie de s’approfondir et apprendre beaucoup mieux ? N’hésitez pas à vous inscrire et suivre des cours particuliers de biologie chez Supadom.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>