Accueil > Conseils > MATHÉMATIQUES : COMMENT ÊTRE À L’AISE ?
MATHÉMATIQUES : COMMENT ÊTRE À L’AISE  ?

MATHÉMATIQUES : COMMENT ÊTRE À L’AISE ?

Et si on vous dit que n’importe qui peut devenir fort en mathématiques, vous y croyez ?
Car nous OUI !

Plus de 43 % des élèves français en mathématiques se disent perdues lorsqu’ils ont un problème de mathématique à résoudre, ce pourcentage paraît très élevé, mais il faut prendre deux choses en compte : l’apprentissage de la méthodologie en mathématiques et la gestion du stress.
Chaque élève est différent, sa manière de percevoir les choses, de les comprendre et de les appliquer, nous n’avons pas tous la même logique et le même fonctionnement face à un problème. De plus, une certaine pression peut altérer notre vision des choses face à une copie, il faut alors être détendu et essayer de comprendre les mathématiques de façon plus ludique.
En effet, un professeur est ce qu’il y a de mieux pour un apprentissage à l’école, c’est son métier. Cependant, nous pouvons essayer de notre côté de voir les mathématiques sous un autre angle afin de mieux comprendre la logique des mathématiques, par nous-même et pour nous-mêmes.
– Par exemple durant un voyage, forcez-vous à calculer le trajet de vos destinations et le temps que cela peut vous prendre pour tous visiter, etc. Afin de mieux être organisé.
– Dans des magasins, calculer le total des promotions sur votre liste de courses afin de prévoir votre budget
– Ou même en jouant aux fléchettes additionner rapidement les scores afin de vous stimuler rapidement dans le feu de l’action.

Il y a plein d’exemples que nous pouvons avoir afin d’être stimulé pour améliorer nos performances en mathématiques. À condition de ne pas stresser !

Les difficultés en mathématiques ou simplement dans la vie de tous les jours peuvent être résolues avec un travail sur soi-même.
En effet, de nombreuses causes peuvent nous empêcher d’agir de façon logique et détendue face à un problème, tel que le stress ou l’absence d’activité physique, et même le manque d’hygiène qui peut influer sur notre comportement.

LE STRESS et les autres petits problèmes :
– La fatigue, en tant qu’étudiant, et même pour les personnes dans la vie active, la fatigue est synonyme de non-productivité, le sommeil hantera nos idées et nous penserons qu’à la fin de la journée.
– Une altération de la mémoire, sous une trop grosse pression de stress, nous pouvons paniquer et perdre nos moyens face à de simples situations, une leçon apprise oublié en une fraction de seconde devant la copie ou bien même ne plus savoir ou nous avons ranger nos affaires, situation cocasse qui peut nous porter préjudice dans le milieu scolaire comme professionnel.
– Un trouble de la concentration peut être destructeur si l’on rentre dans ce cercle vicieux, en effet, chaque nouvelle information va rentrer par une oreille et ressortir par l’autre, ce qui comblera quiconque de nombreuses lacunes sur le long terme.
– L’absence d’activité physique est un frein à votre fonctionnement mental. Le corps et l’esprit ont besoin de se défouler et de trouver un moyen d’évacuer une journée remplie en information, de plus, le fait de pratiquer une activité physique contribue à la sécrétion de l’hormone du bonheur dans notre cerveau. Quoi de mieux que d’être en forme et content afin de mieux apprendre.
– Une hygiène de vie négligée joue aussi énormément sur notre mental, partir au travail ou à l’école en étant mal préparé ne nous fera que nous sentir mal à l’aise et jouera inconsciemment sur notre comportement, quitte à être grognon ou à être irritable.

Les Mathématiques, c’est peut-être difficile à première vue, mais promit, une fois bien préparés, c’est du gâteau !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>